Arche : descente de charges de bâtiments en béton armé et production automatique du ferraillage

Arche Poutre

Arche Poutre a fait l'objet d'importantes évolutions quant à l'intégration des Eurocodes et les possibilités de calcul du logiciel. Ces améliorations portent notamment sur 3 grandes familles que sont la saisie, le calcul et le dessin.

1. SAISIE


Arche Poutre: Nouvelle gestion des cas de charges

Nouvelle gestion des cas de charges

Possibilité de créer des cas d'exploitations de différentes natures sur une même travée et de créer des cas enveloppes.




Arche Poutre : Charges roulantes

Charges roulantes

Paramétrage du nombre d'essieux, de la distance entre chaque essieu, et du nombre de positions intermédiaires. Utilisation des convois présents en bibliothèque (convois Bc-Bt-Br du fascicule 61 et convois des tableaux 4.6 et 4.8 de l'EC1).


Arche Poutre : Combinaisons et concomitances

Combinaisons et concomitances

Possibilité d'indiquer que certains cas ne seront jamais combinés entre eux, ou, au contraire, qu'ils devront être envisagés simultanément.



2. CALCUL


Arche Poutre: Gestion du cuvelage DTU 14.1

Gestion du cuvelage DTU 14.1

Définition des charges des eaux basses, des eaux hautes et des eaux exceptionnelles, et calcul des contraintes limites en fonction du type de revêtement, du diamètre des barres et de la présence ou non d'eaux saumâtres ou agressives.



Arche Poutre: Coefficient de continuité

Coefficient de continuité

Moments sur appuis redistribués en travée à partir de coefficients imposés par l'utilisateur, ou déterminés automatiquement à partir de la position de l'axe neutre, de la hauteur utile et de la déformation ultime de la section (méthode de la redistribution limitée de l'Eurocode 2 - §5.5).


Arche Poutre: Calcul des flèches

Calcul des flèches

Calcul par double intégration des courbures :


Vérification des ouvertures de fissures

Calcul exact de l'ouverture des fissures à partir de la contrainte dans les armatures tendues, du diamètre des barres, et du type de chargement (courte ou longue durée).
Vérification des valeurs limites imposées par l'EC2 (0.3mm ou 0.4mm suivant la classe d'exposition).


Gestion des BHP (Bétons Hautes Performances)

Prise en compte des Bétons Hautes Performances (résistance pouvant atteindre 80MPa) avec valeurs correspondantes du module d'Young, du raccourcissement du béton, du fluage de dessiccation, et toutes les vérifications spécifiques à l'effort tranchant.



Arche Poutre: Justifications des ouvertures

Justifications des ouvertures

Dimensionnement en flexion composée des linteaux supérieur et inférieur, qui sont assimilés à des demiconsoles. Vérification de la bielle de béton (largeur maximale, effort et contrainte de compression du béton) à partir de son inclinaison θ.



Aciers de couture

Calcul des armatures de couture sur 4 zones (ou plus) séparant deux points de moment nul, à partir de l'angle d'inclinaison de la bielle dans la table.

Largeur des tables de compression

Détermination automatique de la largeur de la table de compression (1/20e de la portée entre axes pour une poutre isostatique, légèrement moins si la poutre est continue).


Arche Poutre: Résistance au feu

Résistance au feu

Application de la méthode tabulée de l'EN 1992-1-2 (Section 5), avec recherche du couple (distance de l'axe des armatures au parement / largeur de poutre) correspondant à la durée souhaitée de résistance au feu. Prise en compte des poutres simples ou continues, exposées au feu de 3 côtés, ou de tous côtés.



Exploitation des résultats par cas de charges

Possibilité de visualiser les diagrammes de sollicitations ou de contraintes pour chaque cas de charge.


3. DESSIN


Arche Poutre: Nouvelle gestion des talons préfabriqués

Nouvelle gestion des talons préfabriqués

Édition d'une nomenclature spécifique au talon pour séparer les aciers mis en place sur chantier des aciers du talon préfabriqué.


Gestion des aciers de peaux

Calcul des aciers de peaux qui sont ensuite répartis entre les armatures longitudinales de traction et l'axe neutre. Mise en place de barres de petit diamètre à l'extérieur des cadres si le diamètre des aciers principaux dépasse 32mm ou si l'enrobage est supérieur à 7mm (Annexe J).