Abonnez-vous aux flux RSS Abonnez-vous aux flux RSS

FAQ



Pourquoi est il important d'utiliser le SP4 de OMD 14.1 pour le calcul sismique ?

  • Logiciel :

     Effel
  • Module :

     Structure
  • Question :

     Pourquoi est il important d'utiliser le SP4 de OMD 14.1 pour le calcul sismique ?
  • Rubrique :

     Class Error
  • Difficulté :

     *

Réponse


Cette FAQ s'adresse à tous les utilisateurs des modules sismiques de Arche Ossature (Arche Ossature Éléments finis) et Effel Structure. Elle concerne une correction apportée par le SP4 de la version 14.1.

Fin Septembre, nous avons été sollicités par la SOCOTEC pour :

- Justifier des résultats issus du calcul automatique des torseurs dans les voiles, lors de l'exploitation des résultats sismiques, pour des efforts non-signés.
- Justifier des écarts de résultats lors du calcul d'un même modèle sur deux ordinateurs différents.

Nous avons immédiatement mis en œuvre des analyses approfondies dont la conclusion figure dans l'annexe technique ci-dessous et nous avons réalisé deux modifications communes à Arche Ossature Eléments finis et Effel Structure :

- Calcul des torseurs dans les voiles à partir de la somme quadratique des torseurs par mode propre.
- Prise en compte des facteurs de participation avec leurs signes respectifs.

Le 6 octobre 2006, nous avons présenté ces modifications et mené des tests comparatifs pendant plusieurs heures avec la Direction Technique de la SOCOTEC. A l'issue de cette réunion, nous avons eu la confirmation de la validité du SP4 quant aux 2 questions soulevées ci-dessus.

Nous vous invitons à lire l'annexe technique en détail, notamment si vous avez utilisé les torseurs automatiques dans les voiles, sous résultats non signés.
Dans les autres cas, les résultats de la version précédente peuvent être justifiés, sous réserve d'une analyse comparative par sondage avec la version 14.1 SP4.

Nous demandons donc à tous les clients utilisant ces fonctionnalités de télécharger et utiliser le Service Pack 4 (SP4) de OMD disponible depuis le 25 octobre sur le site web Graitec Avantages.

NOTA : Le SP4 de OMD incrémente Arche Ossature et Effel Structure en SP3.

ANNEXE TECHNIQUE

A. Calcul automatiques des torseurs des voiles
En ce qui concerne le calcul automatique des torseurs dans les voiles, le fonctionnement de Arche Ossature et de Effel Structure était le suivant :

1. Calcul des efforts dans les voiles pour chaque mode propre.
2. Combinaison quadratique de ces efforts. Ces efforts peuvent être signés sur un mode ou non-signé selon l'option choisie par l'utilisateur:

Pourquoi est il important d'utiliser le SP4 de OMD 14.1 pour le calcul sismique

3. Calcul du torseur en se basant sur les efforts issus de la somme quadratique.

Dans le cas de résultats non-signés, on perd le signe de l'effort normal et on obtient donc une valeur de moment qui n'est pas cohérente.

Dans le cas de résultats signés, le problème n'apparaît pas car le signe de l'effort normal est recomposé à partir du mode prépondérant ou du mode imposé par l'utilisateur.

Depuis la version 14.1E SP4 de OMD, la démarche de calcul est la suivante :
- Calcul des efforts dans les voiles pour chaque mode propre.
- Calcul des torseurs dans les voiles pour chaque mode propre.
- Combinaisons quadratique des torseurs.

Ainsi, on peut exploiter les torseurs automatiques dans les voiles, même si le modèle possède des modes propres étalés et que les résultats sismiques sont non-signés.

Bien entendu, cette modification ne concerne que le calcul automatique des torseurs en tête ou en pied de voiles. En ce qui concerne les autres "formes" d'exploitation des résultats, comme par exemple les régions iso-valeurs, ces dernières restent inchangées et donnent des résultats signés ou non-signés, fonction de l'option cochée par l'utilisateur dans la fenêtre des hypothèses sismiques.

En conclusion, on peut retenir deux choses concernant le calcul des torseurs :

Pourquoi est il important d'utiliser le SP4 de OMD 14.1 pour le calcul sismique Jusqu'à la version 14.1 SP3 de OMD, il est impératif de signer les résultats si l'on souhaite pouvoir utiliser la fonction de récupération automatique des torseurs d'efforts en tête ou en pied de voile (excepté dans le cas d'une modélisation des voiles en poutre équivalente).

Pourquoi est il important d'utiliser le SP4 de OMD 14.1 pour le calcul sismique A partir de la version 14.1 SP4 de OMD, on peut utiliser les torseurs automatiques d'efforts dans les voiles, indépendamment des options de signature des résultats.


B. Modification du calcul des facteurs de participation

Le calcul des facteurs de participation est basé sur le principe suivant:
- On détermine dans un 1er temps les vecteurs propres lors de l'analyse modale.
- Lors du calcul des vecteurs propres, on peut retenir comme solution f ou -f. Ce choix se fait arbitrairement par le solveur numérique, en se basant sur des valeurs aléatoires fonction de la configuration de la machine.

Après analyse détaillée, il est apparu que la divergence des résultats, entre deux calculs sur deux machines différentes, venait de la non prise en compte des signes des coefficients de participation:
- Une fois les vecteurs propres calculés, on en déduit les coefficients de participation qui peuvent être positifs ou négatifs fonction du signe du vecteur propre.
- On fait ensuite la somme quadratiques des résultats par mode.

De ce fait, étant donné que la signature des modes propres reposent sur des variables "machine" et que les coefficients de participation étaient pris en compte sans leurs signes, on pouvait arriver à des résultats différents, sur deux ordinateurs différents.

Il est important de noter que ces différences apparaissent surtout lorsque le modèle possède des modes propres très étalés. Dans le cas de modèle ayant un mode propre prépondérant dans chaque direction de séisme, les écarts entre deux calculs sont minimes.

Dans le cas de modèles ayant une base modale "étalée", la comparaison entre les résultats sismiques avant et après modification du programme a mis en évidence des écarts de l'ordre de 0% à 10%.

En conclusion à ce point technique :

Pourquoi est il important d'utiliser le SP4 de OMD 14.1 pour le calcul sismique Désormais, à partir de la version 14.1E SP4 de OMD (qui correspond au SP3 de Arche Ossature et de Effel Structure), les coefficients de participation sont pris en compte avec leurs signes respectifs.

Pourquoi est il important d'utiliser le SP4 de OMD 14.1 pour le calcul sismique Cette modification revient à considérer que l'on superpose l'ensemble des modes propres en les prenant systématiquement tous dans la même direction.