Abonnez-vous aux flux RSS Abonnez-vous aux flux RSS

FAQ



Comment faire un calcul par phase ?

  • Logiciel :

     Effel
  • Module :

     Structure
  • Question :

     Comment faire un calcul par phase ?
  • Rubrique :

     Modélisation
  • Difficulté :

     ***

Réponse


Afin d'expliquer l'utilisation du calcul par phase dans Effel, nous allons traiter un exemple. Avant tout, il faut se placer dans un répertoire vierge de tout calcul. Il s'agit d'une poutre de section carrée 10 cm x 10 cm, de portée 10 mètres sur deux appuis, chargée en son milieu. Une partie de cette charge sera appliquée avec les caractéristiques instantanées du béton et une autre partie avec les caractéristiques à long terme.
La charge vaut 200 kg. Sur ces 200 kg, la moitié des charges sera calculée avec un béton instantané et l'autre moitié avec un béton différé.
Pour ce faire, on crée un cas de charge numéro 1 avec 1 force de 100 kg et un cas de charge numéro 2 avec une force de 100 kg ainsi qu'une combinaison 101 = 1*cas 1 + 1*cas 2.

1ère phase : la poutre est en béton instantané.
Il faut aller dans « Option \ Calcul » pour déclarer le calcul par phase. On active « Calcul par phase » et « Sauvegarde des phases » puis on sélectionne uniquement le cas 1.
On lance le calcul. Résultat : déplacement = 6.94 cm.

Comment faire un calcul par phase

2ème phase : la poutre est en béton différé.
On retourne en mode saisie et on change le matériau de la poutre. Puis il faut aller dans « Option \ Calcul » pour déclarer le calcul par phase. On active « Calcul par phase » et « Sauvegarde des phases » puis on sélectionne uniquement le cas 2.
On lance le calcul. Résultat : déplacement = 20.83 cm.

Comment faire un calcul par phase

3ème phase : Calcul des résultats finaux.
On retourne en mode saisie pour ne calculer que les combinaisons. Il faut déclarer la troisième phase dans « Option \ Calcul » et n'activer que la combinaison 101 au calcul et décocher l'option « Assemblage d'une nouvelle structure » pour que le logiciel ne fasse que l'assemblage des résultats.

On lance une dernière fois le calcul. Résultat : déplacement = 27.78 cm. On a réussit à assembler des résultats de calculs différents.

Autre exemple : en modifiant, aux différentes phases, la section d'une poutre (rectangulaire puis section en T) ainsi que le module du béton, on peut évaluer la flèche d'une poutre de plancher à talon préfabriqué.

Attention, pour que le calcul par phase se passe bien, il faut déclarer dès le départ tous ces cas de charges et ses combinaisons. Les modifications entre deux phases ne peuvent porter que sur des caractéristiques (section, matériaux, conditions limites,...), il ne faut surtout pas modifier la structure (ajout ou suppression d'un élément).Si une phase se déroule anormalement, il est conseillé de purger le répertoire et de repartir en phase 1.